6 façons créatives d’utiliser Google Alertes dans votre stratégie en ligne

Même si je critique souvent la façon d’être de Google et leurs agissements qui révèlent un certain « je-m’en-foutisme » à l’égard des lois en place, je reconnais néanmoins que peu de compagnies Internet ont éprouvés autant de succès à la mise en place d’application et d’outils Internet de qualité. Google Analytiques, Google Insights & Trends, Google Webmaster Tools…tous des outils qui permettent aux gestionnaires et spécialistes de marketing Internet d’analyser, mesurer et optimiser le rendement de leurs activités web. Un outil qui est souvent laissé pour compte en terme de sous-utilisation est Google Alertes, un service qui a pour objectif de vous alerter par courriel dès qu’un contenu Internet susceptible de vous intéresser est publié sur le Web. L’utilisation la plus commune étant d’entrer son nom ou celui de son entreprise afin de savoir ce que les gens disent de vous, il existe plusieurs autres façons encore créatives de repérer de l’information, soient des contenus, liens, sites ou autres pouvant venir contribuer à différents niveaux à votre campagne Internet. Afin de vous aider à trouver rapidement l’information pertinente à votre présence en ligne, voici 6 utilisations créatives de Google Alertes.

Conseil #1 : Identifier ce que les blogueurs disent de vous

Si votre entreprise et/ou personne sont moindrement connus en ligne, il y a de fortes chances que les blogueurs en parlent déjà, en mal ou en bien. Raison de plus pour être en mesure de rapidement identifier les discussions vous concernant, et être en mesure d’aller joindre la conversation. Syntaxe à utiliser sous Google Alertes : mot-clé blog Remarquez que vous pouvez également utiliser la fonction de recherche « blogue » sous « type de résultats », cependant les résultats sont souvent moins pertinents, ou simplement absents. Avec cette alerte, vous serez ainsi immédiatement au courant de toute nouveau billet de blogue vous concernant, vous permettant d’aller diffuser une situation explosive ou, espérons-le, aller remercier le blogueur pour une couverture positive ;)

Conseil #2 : Trouver des annuaires et sites d’informations pour vos liens entrants

L’acquisition de liens entrants au sein du SEO est une tâche ardue, qui demande du temps sur une base quotidienne. Voilà pourquoi que tout outil d’atomisation de cette tâche est intéressant, afin d’être libéré des tâches de bases pour se concentrer sur les idées avancées. Si vous opérez une stratégie SEO, vous avez très fort probablement une liste d’annuaires de qualité et thématiques auxquels soumettre votre site. Même si les liens d’annuaires auront une durée de vie limitée et un impact la plupart du temps moindre, il n’empêche que les liens d’annuaires peuvent vous aider à bâtir la base de votre profil de liens entrants, tout en étant une tactique gratuite. Syntaxe à utiliser sous Google Alertes : annuaire (ou directory) mot-clé ou sujet Évidemment, vous aurez un certain filtrage à faire dans les résultats, car par expérience, vous ne manquerez pas de suggestions. Vous pouvez également utiliser la fréquence hebdomadaire si vous avez trop d’alertes. La beauté de cette utilisation est que vous apprendrez à peaufiner la syntaxe en ajoutant des mots-clés qui vous aideront à filtrer la qualité des résultats.

Conseil #3 : Visez les liens entrants que vos concurrents obtiennent

Une des stratégies des plus faciles (et logiques) au niveau des liens entrants s’agit d’analyser le profil de liens entrants de vos concurrents,  apprendre de leurs stratégies et repérez des sources que vous pouvez vous-même exploiter. Par exemple, si vous remarquez qu’un concurrent en particulier investit considérément dans la publication d’articles sur des blogues externes,  ou encore effectue des efforts PR hors ligne et que tout cela coïncide avec la montée en flèche de leur site dans les classements organiques, et bien, vous devriez peut-être y regarder de plus près ;) Syntaxe à utiliser sous Google Alertes : link:www.concurrent.com Il est à noter que le site en question doit déjà recevoir une certaine quantité et qualité de liens entrants pour recevoir un aperçu. Idéalement, cette alerte serait configurée à recevoir sur une base hebdomadaire, afin de ne pas alourdir votre boîte courriel. Cependant si vous épiez un brand très reconnu (comme dans l’exemple), il serait également bon de garder un œil quotidien sur les stratégies déployées. Dans la même idéologie, être tenu au courant des stratégies de contenus de vos concurrents peut donner des ailes à votre campagne, en analysant les idées mises en places et les résultats. Vous pouvez donc remplacer « Link » par « Site » dans la syntaxe, et voir les nouvelles pages découvertes sur un site. Le but ici n’est pas de copier ce que les concurrents font,  mais plutôt de produire des versions améliorées.

Conseil #4 : Trouver des études/sondages/statistiques relatives à votre industrie

Si le Web est souvent comparé à une immense bibliothèque virtuelle regorgeant d’informations, certaines de qualité et d’autres plus douteuses, le défi consiste à trouver les sources d’informations pertinentes que nous pouvons utiliser, et qui nous aideront à avancer vers nos objectifs en ligne. Cela est souvent le cas avec les études, statistiques et sondages, fiables qui sont souvent difficile à repérer parmi tout le bruit en ligne.  Intéressement, Google Alertes peut nous aider à trouver les statistiques que nous cherchons, nous économisant ainsi du précieux temps de recherche. Syntaxe à utiliser sous Google Alertes : marché/étude/statistiques mot-clé Dans l’exemple ci-haut, j’ai ajouté l’année 2012 afin de récolter une étude la plus récente possible. Vous pouvez voir cette alerte comme votre propre assistant de recherche personnel, dont l’unique objectif est de parcourir le Web et de vous alerter dès qu’une étude pertinente à votre secteur est publiée.

Conseil #5 : Utiliser le * pour obtenir des avis

Même si les sites de comparaison et les communautés sont des endroits de références parfaits pour obtenir des recommandations vis-à-vis un produit ou service. Fonctionnalité peu connue de Google Alertes, l’alias « * » agit comme un joker dans votre syntaxe, c’est à dire qu’il peut prendre la forme de n’importe quel mot-clé complétant de façon naturelle votre phrase. Exemple, je suis à la recherche d’un outil pour gérer mes campagnes 2.0, et je curieux de savoir ce que la blogosphère recommande : Syntaxe à utiliser sous Google Alertes : * is the best social media tool Voici les résultats : Cette syntaxe peut bien sûr être personnalisée selon la quête de votre recherche, pour trouver une voiture, une recommandation d’agence, de blogs etc.

Conseil 6 : Soyez-mis au courant des nouvelles concernant vos clients

Le dernier conseil et non le moindre, s’applique à vos clients, et peut vous aider à développer les relations entre votre entreprise et sa clientèle. Probablement l’idée la plus simple sur cette liste, l’objectif est de créer une alerte courriel individuelle pour chaque client, avec la fréquence définie à immédiatement. Vous serez donc averti sur le champ si une nouvelle voit le jour au sujet de votre client, ce qui vous permettra d’être parmi l’un des premiers à le féliciter si la nouvelle est positive, ou sinon de réagir rapidement si une intervention est nécessaire. Dans tous les cas, vous serez vu comme un spécialiste qui ne manque pas une nouvelle sur Internet, ce qui est précisément la mission de Google Alertes ;) Alors amusez-vous bien et demeurez alertes! :)

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

1 Comment

  1. Tout d’abord , je vous remercie pour cet article très concis et précis.
    Jusqu’à présent, j’utilise Google Alertes pour des fins personnelles. Cependant, je veux bien commencer à l’utiliser pour des fins professionnelles. Pour cela, je serai amené à élaborer une grille d’évaluation pour convaincre mon supérieur de son utilité stratégique. Je veux bien, si possible, connaitre les détails fonctionnalités de google alertes.
    Merci

    Répondre

Laissez un commentaire

4 Shares
Share
Tweet
Share
+14