Bravo, vous avez atteint la première position. Maintenant quoi ?

À votre avis, quel est le sujet SEO sur lequel on retrouve le plus grand nombre d’articles sur le Web ? Si j’avais à parier, je dirais probablement sur le thème « comment réussir votre référencement », ou « comment être premier sur Google ». Je n’ai rien contre le fait de partager des conseils pour aider les gestionnaires à démarrer leur stratégie du bon pied. Cependant, s’il ne manque définitivement pas d’articles sur la base du référencement, on retrouve à l’inverse très peu de ressources expliquant quoi faire lorsque vous aurez accompli votre objectif d’atteindre le premier rang. Si l’objectif ultime en SEO demeure toujours de classer son site au premier résultat, il faut savoir que les efforts ne s’arrêteront pas une fois cet objectif atteint. En effet, le premier rang sous un mot-clé de choix est un emplacement convoité par la concurrence. Être classé premier signifie que vous aurez la compétition à vos trousses, et vos moindres gestes seront étudiés. Cet article sera donc légèrement différent de la thématique habituelle, et se concentrera sur les éléments à travailler non-pas pour démarrer sa stratégie, mais plutôt ce que vous devez faire pour garder votre premier rang à long-terme.

1. Savoir ce qui nous a aidé à obtenir le premier rang

Il n’y a rien de pire que de ne pouvoir expliquer pourquoi notre site se retrouve soudainement en première position. Cela s’explique la plupart du temps par un marché peu concurrentiel, ou l’obtention de quelques liens crédibles qui vous donnerons un boost temporaire.
 Tant mieux si votre site opère dans une niche avec une faible concurrence. Par contre, le succès vient rarement aussi facilement.  L’obtention d’un premier rang se fait principalement car vous avez prouvé que votre page est plus pertinente que les autres résultats, que ce soit par la qualité de son contenu ou la crédibilité de ses liens entrants. Donc, il faut savoir reconnaître la stratégie qui vous a propulsée vers le premier rang, car vous devrez continuellement l’entretenir et l’améliorer. Si votre contenu est meilleur que celui de vos concurrents, veillez à l’améliorer continuellement et à le peaufiner. Si votre première position découle de l’obtention de liens externes, tentez de faire en sorte que ces liens resteront en place. Je connais des stratèges SEO qui prennent le temps d’écrire un courriel pour remercier le gestionnaire du site en question pour le lien, un geste souvent apprécié qui assure que votre lien demeurera en place.

2.  Surveiller les stratégies de liens entrants de vos concurrents

Généralement, les concurrents habiles à récolter des liens entrants représentent la plus grande menace à votre premier rang.  Le fait de gagner continuellement des liens entrants est un indice de la qualité des stratégies SEO en place. Ainsi, il devient stratégique de surveiller le rythme d’acquisition de liens entrants des autres résultats apparaissant derrière le vôtre, en particulier les concurrents les plus sérieux. Heureusement, plusieurs outils existent afin de vous aider à surveiller l’évolution du profil de liens entrants de vos concurrents. Ahrefs.com est l’un de mes outils SEO préférés, que j’utilise sur une base régulière. Au delà de l’analyse routinière des liens entrants d’un site, je m’en sert pour configurer des alertes courriels sur les nouveaux liens acquis par mes concurrents : Backlinksmonitor.com est une autre option également. L’unique raison d’être de cet outil est de suivre la progression d’un profil de liens entrants, que ce soit pour votre site, ou celui de votre concurrent. En suivant de près les stratégies de liens entrants déployées par vos concurrents, on évite ainsi de se faire surprendre par un concurrent gravissant les échelons à toute vitesse. De plus, rien ne vous empêchera de réutiliser la stratégie qui semble porter fruit pour votre concurrent, par exemple en ciblant le même lien.

3. Soyez alerté rapidement de toute anomalie

Si vous connaissez du succès en SEO, les chances sont fortes que vous soyez très habile à faire le suivi de votre performance, en vous connectant tous les jours (heures?) à vos outils de mesure pour suivre l’évolution de votre site. L’importance de suivre de près tout ce qui entoure le positionnement de votre site devient plus critique lorsque l’on obtient le premier rang. Vous pouvez être la cible d’une attaque de SEO négatif, ou encore connaître des difficultés techniques affectant la performance de votre page. Si nous ne sommes pas à l’abri d’un concurrent mal-intentionné  ou d’une panne serveur, on peut à tout le moins configurer des alertes afin d’être mis au courant immédiatement d’une anomalie entourant la performance de votre site. Toujours avec l’un des outils mentionné dans le point précédent, je vous recommande de configurer une alerte sur votre propre site, ce qui vous aidera à remarquer toute évolution suspecte. Les autres outils / alertes à mettre en place : Google Search Console : assurez-vous d’avoir correctement configuré votre profil pour recevoir des alertes quant à la performance de votre site : Google Analytics : l’avantage d’une alerte Google Analytics est de pouvoir savoir si votre trafic organique chute de façon anormale, ce qui pourrait indiquer que vous avez malheureusement descendu dans les résultats. Pingdom : il existe probablement des dizaines d’outils similaires,  mais pour ma part, Pingdom est mon outil préféré pour m’alerter rapidement si mon site connaît une panne de service. Ahrefs et/ou backlinksmonitor.com : tel que vu au point précédent, configurer une alerte sur l’un de ces deux services afin de connaître les nouveaux liens pointant vers votre site, et ainsi de vérifier leur qualité. Je connais des spécialistes SEO qui deviennent très nerveux une fois qu’ils ont atteint le premier rang, en passant à tout ce qui pourrait se produire et affecter leur classement. Pour ma part, je dors mieux le soir quand je sais qu’au minimum, je serai alerté immédiatement dans le cas où une anomalie survient.

4. Est-ce que votre contenu plait toujours à vos visiteurs ?

Même s’il est important de garder à l’oeil vos concurrents, il ne faut pas délaisser votre contenu pour autant. Détenir le premier rang pour un mot-clé compétitif signifie que Google considère votre page comme la meilleure réponse à la requête du chercheur. Aussi appréciable soit cette marque de confiance, il ne s’agit malheureusement pas d’un acquis à long terme. En d’autres mots, il faut assurer que votre page demeure le meilleur résultat possible pour ce mot-clé. Si on veut conserver le premier rang, il faut quantifier  le taux de satisfaction des visiteurs sur cette page, en mesurant le taux d’engagement.
  • Quel est le taux de rebond de cette page ?
  • Quelle est la durée moyenne de la session du visiteur ?
  • Est-ce que cette page comble entièrement le besoin du chercheur ?
  • Est-ce que d’autres résultats fournissent une meilleur réponse que le mien ?
Le baiser de la mort en SEO est lorsqu’un chercheur déçu de son expérience doit retourner aux résultats de recherche et sélectionner un autre site, signe que vous n’avez pas entièrement comblé les attentes. En plus de suivre le taux d’engagement, il est important de vérifier si votre contenu est à jour sur le sujet recherché. Google aimant considérablement la récence d’une page, il ne faut donc pas hésiter à bonifier votre contenu, soit en ajoutant toute information supplémentaire ou d’actualité. Ceci donnera une impression de nouveauté à vos utilisateurs, tout en demeurant la ressource la plus complète et à jour sur le sujet recherché.

5. Obtenir la position « 0 »

La fameuse position « 0 » représente l’emplacement de l’extrait optimisé (rich snippet) directement au sommet des résultats de recherche : Tel que discuté dans un dernier article, cette boîte de réponse est de plus en plus utilisée par Google dans une variété de résultats de recherche. Dans les activités de protection de votre première position, il devient stratégique de viser à obtenir l’extrait enrichi pour votre résultat, et ainsi sécuriser les deux premiers résultats sous votre mot-clé. Cet exemple d’une entreprise illustre bien l’avantage de posséder la double visibilité de la position 0 et du premier rang. Non seulement le site est susceptible de récolter la majorité des clics naturels, mais également tous les concurrents sont poussés vers le bas. Le concurrent qui désire optimiser sa visibilité doit donc se battre avec votre site sur deux fronts, ce qui risque d’en décourager plusieurs.

5. Viser une acquisition continue de liens entrants

Finalement, l’un des principaux défis de demeurer premier est de prouver à Google que votre résultat est toujours d’actualité, et émérite de conserver la première place. Pour le moteur de recherche, un des principaux indices pouvant qualifier cette pertinence est l’acquisition continue de liens entrants vers votre page. Si vous générez constamment des liens vers votre page, et de surcroît à un meilleur rythme que vos concurrents, Google n’a d’autres choix que de vous considérer comme un résultat populaire. Combinez cette acquisition de lien entrant à une page de destination possédant un fort taux d’engagement et vous êtes dans une position très enviable. Pour garder le rythme dans votre acquisition de liens, il ne faut pas hésiter à continuellement faire la promotion de votre page. Il faut prendre le temps d’identifier les sites qui auraient un avantage à faire un lien vers votre page, et préparer une offre de qualité.

Conclusion

En SEO, il ne faut jamais prendre un résultat pour acquis, et s’asseoir sur ses lauriers. Une première position aujourd’hui peut rapidement se transformer en une dégringolade le lendemain. Il faut se retrousser les manches, et être prêt à redoubler d’efforts pour défendre chèrement sa place. En espérant que cette article vous aura donné des idées pour maintenir votre premier rang. N’hésitez pas à laisser vos idées dans les commentaires.

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

Laissez un commentaire