Facebook Graph Search : quels sont les impacts SEO ?

Tout comme la plupart des spécialistes web suivant l’actualité de leur industrie,  j’avais assez hâte de connaître les détails de l’annonce de Facebook aujourd’hui,  alors que les rumeurs circulaient à bon train depuis plusieurs semaines : Facebook allait-il annoncer un nouveau appareil intelligent ? Un moteur de recherche social ? Finalement, Facebook annonce aujourd’hui la mise à jour de leur moteur de recherche, rebaptisé « Graph Search ». Je dis bien mise à jour, car le moteur de recherche de Facebook existe depuis presque les débuts de la communauté, cependant est reconnu pour… ne pas fonctionner très bien. Vous avez sûrement déjà essayé le moteur, et à part trouver un ami ou un groupe, il est impossible de trouver une quelconque information des plus basiques possibles. On se retrouve donc avec une version améliorée du moteur de recherche interne de Facebook, qui vous permettra de surfer sur les données que Facebook possède sur ses utilisateurs, et en ce qui vous concerne, les données de vos amis. (Crédit image : SearchEngineLand) Vous pouvez ainsi connaître, par exemple, les recommandations de restaurants de vos amis dans un quartier précis, le meilleur expresso de Montréal, ou une destination touristique à voir absolument lors de votre prochain voyage à Londres. Les entreprises sont présentées selon les infos et données de leurs pages Facebook :

Des bénéfices indéniables

Vous comprenez maintenant que les entreprises locales, désirant par tous les moyens de développer leur visibilité, seront intéressées à connaître les facteurs pouvant développer leur visibilité dans le moteur de recherche Facebook. Si j’ai une entreprise de service, il est impératif que j’obtienne une visibilité de pointe si un utilisateur cherche pour des recommandations concernant mes produits et services. Quand on passe à la masse d’utilisateurs qui passent en moyenne plus de six heures par mois sur Facebook, au pouvoir des recommandations sociales et les opportunités de fidélisation, le Graph Search me donne la possibilité d’initier le dialogue avec un client potentiel, qui surtout, m’a été référé par une personne en qui le prospect a confiance. Les chances sont bonnes de « closer » la vente.  Avant de trop s’exciter, il faut savoir que le Graph Search est présentement en Beta, et uniquement disponible sous réservation aux utilisateurs américains. Cependant, de nombreuses théories ont déjà circulées sur les facteurs qui influenceront le positionnement d’une page d’entreprise.  On parle ici encore de SEO, puisque le Graph Search, aussi social soit-il, demeure un moteur de recherche sous lequel on désire optimiser notre visibilité. Pourquoi alors cet article s’avance sur des stratégies spéculatives, avant que l’on ait eu la chance de tester le produit ? Car certains des facteurs d’influence potentielle sont très logiques, et mérite d’être étudié dès maintenant. Car vaut mieux commencer à appliquer les bonnes pratiques dès maintenant, afin que lorsque le Graph Search sera lancé dans votre région, vous aurez une longueur d’avance sur vos concurrents ;-)

Les conseils SEO de Facebook

Premièrement, Facebook partage trois facteurs principaux qui influencent la visiblité d’une entreprise dans le moteur Graph Search :
  • Le nom de votre entreprise, la catégorie sous laquelle elle est inscrite, la « Vanity URL » ainsi que l’information de la boîte « À propos » sont des facteurs jouant un rôle important sur la visibilité de votre entreprise au sein du moteur de recherche.
  • Vous devez assurer que votre page d’entreprise possède la bonne adresse, car celle-ci sera utilisée pour présenter votre entreprise dans le cas où un utilisateur recherche selon une adresse précise.
  • Finalement, Facebook vous recommande également de concentrer votre énergie à attirer des utilisateurs pertinents sur votre page, et leur donner une raison valable de s’engager avec votre contenu. Comme quoi le niveau d’engagement sera un élément fort important de l’algorithme du Graph Search.
Au delà de ses trois recommandations de Facebook, j’ajoute les quatre points suivants :
  • On connaît déjà le partenariat de Facebook-Bing. Ces deux entreprises collaborent depuis plusieurs années sur la création de ce moteur de recherche, et croient avoir finalement trouvé la bonne formule. Ce qui est intéressant de savoir, est que dans le cas où votre recherche sous le Graph Search n’aura rien donné (Comment ça, personne ne partage son opinion du dernier album de Justin Bieber ?), vous verrez des résultats de recherche provenant du moteur Bing dans les résultats Facebook. Cela veut dire que les entreprises possédant un bon référencement dans Bing, pourront être déjà bien positionnées dans le Graph Search. Raison de plus pour travailler sa stratégie SEO pour Bing. 
  • Sur le même sujet, il n’est pas encore clair comment Facebook monétisera le Graph Search. Cependant, dû à la très intime relation avec Bing, il est évident que le scénario d’afficher des annonces payantes provenant de Bing AdCenter a été considéré.  C’est possiblement un des points qui fera le plus mal à Google, soit la possibilité d’utiliser Bing AdCenter pour afficher directement un produit dans Facebook, sous une recherche pertinente.
  • Troisièmement, il apparaît que les « Like/ J’aime » seront au Facebook Graph Search ce que les liens entrants seront à l’algorithme de Google. Simplement dit, plus vous recevrez de « Like/J’aime » sur votre page d’entreprise, plus vous devriez bénéficier d’une visibilité accrue. J’ose espérer que les fans seront qualifiés d’une certaine façon, afin d’éviter que l’on puisse dominer les résultats après avoir acheté un centaine de « Like ».
  • Si vous avez un commerce avec pignon sur rue, pensez à incorporer Facebook dans vos activités promotionnelles quotidiennes. Le rabais au nouveau client après avoir joint la page d’une entreprise est un classique, cependant vous devez pensez à d’autres bénéfices qui font en sorte que vos clients actuels vont joindre et demeurer fans de votre page Facebook. Témoignages des clients? Concours? Photos? Les stratégies d’engagement sont nombreuses, à vous de les mettre en pratique et tester.

Google devrait-il avoir peur ?

Comme je disais plutôt, je suis de l’avis que nous avons plutôt un « upgrade » d’une fonction essentielle de la communauté (moteur de recherche), que d’une nouveauté. À preuve que d’autres pensent comme moi, l’action de Facebook a uniquement connu quelques soubresauts suite à l’annonce de ce midi, comme quoi les analystes et experts sont plutôt déçus de la nouvelle, s’attendant plutôt à une annonce révolutionnaire. Je ne crois pas que Google soit particulièrement nerveux suite à cette nouvelle, malgré le fait qu’ils essaient depuis des années de développer un moteur de recherche 2.0. Les utilisateurs passent par Google à tous les jours pour trouver une information fraîche et de qualité, et possiblement que votre réseau de contact ne suffira pas à répondre à votre requête. Personnellement, je n’aurai pas utilisé le Graph Search dans les deux dernières semaines, du moins je n’y aurais pas vu de raisons de m’en servir. Les entreprises qui devront garder le Graph Search sont les portails Yelp, TripAdvisor et Google+ Local qui verront leur modèle d’affaires directement attaqué par le Graph Search. Encore là, je suis sceptique quant à la capacité de Bing à fournir des informations pertinentes lorsque les recommandations de vos contacts ne seront pas suffisantes. L’avantage de Facebook est la masse de données à appartenant à ses utilisateurs. Son désavantage, est la réaction des utilisateurs qui voudront possiblement cacher leurs informations afin que celles-ci ne soient pas utilisées à des fins publicitaires. Le succès à long terme du Graph Search sera probablement suite à une saine balance de ses deux éléments.    

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

1 Comment

  1. Excellente analyse David. Article très intéressant pour toutes les entreprises et surtout les e-commerces souhaitant se démarquer dès la mise à jour du moteur de recherche de Facebook.

    Répondre

Laissez un commentaire

7 Shares
Share
Tweet
Share
+17