RIP : Fin du “Toolbar » PageRank de Google

Après l’annuaire Yahoo!, voilà qu’un deuxième monument du monde SEO serait possiblement sur le point de disparaître. En effet, John Mueller de Google a déclaré dans une session Hangout sous Google Webmasters que Google ne mettra probablement plus à jour le score “Toolbar” de PageRank, du moins celui qui est accessible et visible au grand public.

Dans cette vidéo, John Mueller émet le commentaire suivant, à exactement 20min30.

« We will probably not going to be updating it [PageRank] going forward, at least in the Toolbar PageRank. »

Juste pour clarifier, le “Toolbar PageRank” de Google concerne le score PageRank auxquels les webmestres peuvent se référer pour évaluer la qualité de leur site. Le TB PageRank est accessible principalement par deux moyens, soient par une extension installée sous le fureteur (exemple la barre d’outils SEO par SEOBook), ou en consultant l’un des nombreux sites dont l’unique objectif est de rapporter le score PageRank d’un site.

Ces deux techniques, soient les extensions de fureteur et les sites spécialisés, récupèrent l’information du PageRank partagée publiquement par Google, mais de forts doutes quant à la véridicité de celui-ci comparé au réel score PageRank gardé secret par Google. Une croyance au sein des cercles SEO est que le “Toolbar PageRank” n’est qu’en fait qu’une moyenne du score PageRank des trois derniers mois, donc un score qui n’est jamais mis à jour en temps réel.

Ainsi, avec le fait que le PageRank ne sera jamais plus mis à jour par Google, les webmestres devront se tourner vers une autre métrique pour évaluer la qualité de leurs sites/pages.

Une action de plus dans la guerre contre les liens entrants

Cette annonce ne devrait pas être un choc pour la plupart des stratèges SEO au courant des actualités de notre industrie. La dernière mise à jour du PageRank public avait eu lieu en décembre 2013, et même supposément que celle-ci s’est produite par erreur. Par exemple, de nombreux sites qui affichent un score PR de “0” ont très probablement augmenté leur score depuis.

À mon avis, Google a décidé de stopper la mise à jour du PageRank publique principalement puisque celui-ci est un acteur de premier plan dans la vente et achat de liens entrants dans l’optique de gonfler artificiellement sa visibilité organique. En effet, généralement plus un score PR est élevé, plus le prix payé par lien sera important, même si la qualité du site ou sa pertinence est discutable.

Comment évaluer la qualité d’un site maintenant que le PR sera caché ?

Les webmestres devront donc se tourner vers d’autres méthodes pour évaluer la qualité d’un site. Certains parlent des statistiques de Moz, tels que le PA (page authority) et DA (domain authority), et il est vrai que celles-ci représentent probablement une alternative viable.

Cependant, la leçon que nous devons retenir suite à la fin du PageRank public est que nous devrions analyser un peu plus en profondeur pour évaluer la qualité d’un site. Par exemple, si vous désirez quantifier la qualité d’une page, que ce soit un concurrent ou une opportunité de placement, tenter de repérer le classement organique de la page pour son propre mot-clé. Car plus une page est classée parmi les premiers résultats, plus on peut facilement assumer que Google détient une haute cote de qualité pour cette même page. La qualité du contenu, la pertinence ainsi que la crédibilité qui en émane du site sont également des facteurs qui méritent d’être étudiés.

Au final, Google a possiblement rendu un grand service à l’industrie SEO en terminant un élément qui était rendu un raccourci d’analyse, et surtout une donnée qui était loin d’être fiable.

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

1 Comment

  1. Fin de la tool bar de page rank, mais que l’on peut aisément remplacer par le Trust Flow de Majestic SEO. Je pense que le Trust Flow de Majestic est celui qui correspond le mieux au PR.
    Qu’en pensez vous ?

    Répondre

Laissez un commentaire