Google AdWords : le danger des placements automatiques

Je parlais de ce sujet dernièrement sur le blogue de mon employeur, cependant après avoir rencontré la même situation ce matin même lors d’une nouvelle analyse de campagne, je tiens à partager la mise en garde cette fois sur ce blogue. J’ai eu l’occasion de prendre en charge une nouvelle campagne Google AdWords, soit celle d’une large entreprise opérant dans le marché de l’entretien ménager. Leur campagne AdWords, mise sur pied par un employé sans expérience dans la plateforme, a été mise en place en suivant les paramètres de base recommandés par Google. Maintenant, il faut savoir que Google est une immense machine à générer de l’argent, bien sûr pour les annonceurs, mais surtout pour Google même. Un paramètre mal configuré ou ignoré peut venir gruger une bonne partie du budget de l’annonceur, faute de connaissances. Pour revenir à mon client, la campagne était configurés sous les deux types de ciblages principaux offerts par AdWords, soit : 1)   Le ciblage par mot-clé, soit l’affichage de l’annonce directement sur les moteurs de recherche. 2)   Le réseau display, soit le placement sur des sites participant dans le réseau AdSense de Google. Les deux types de placements peuvent fonctionner, cependant le placement display doit être supervisé et non automatisé, sinon cela veut dire que Google lui-même choisit les sites externes sur lesquels afficher votre annonce AdWords. Mon client avait choisit la recommandation de Google de choisir le réseau display, en mode automatique. Ici-bas, nous avons un tableau des sites sur lesquels les publicités du client ont été affichées : Algerie-dz.com ? Allafrica.com ? On parle ici d’une entreprise opérant au Québec, comment Google peut-il penser qu’il s’agit de placements pertinents et thématiques ? Ces sites sont supposément choisis pour leur pertinence en terme de contenus et de mots-clés, cependant on voit ici qu’il est difficile de voir le rapport entre des sites africains et une entreprise offrant des services au Québec. Bien sûr, la réponse de Google serait la suivante : c’est la responsabilité de l’annonceur de gérer sa campagne, et de soit 1) désactiver le réseau display, ou 2) désactiver le mode automatique et choisir lui-même les sites du réseau display.

Lancement d’une campagne : attention aux paramètres par défaut

Voici les paramètres de base recommandés par Google AdWords lors du lancement d’une nouvelle campagne : Il est très important de savoir que si vous choisissez la configuration standard du réseau display, vous ne pourrez modifier vos options de ciblages sur ce réseau, ce qui fait que vous laisserez ainsi le champ libre à Google de dépenser vos clics sur les sites de son choix, pertinents ou non. En sélectionnant « Toutes les fonctionnalités », vous pourrez au minimum désactiver le mode automatique, et choisir d’uniquement cibler les sites que vous désirez  (accessible sous l’onglet display) :

En terminant :

Il faut comprendre que je ne critique en aucun sens la plateforme AdWords, puisque je reconnais les règles du jeu, et je suis en mesure d’utiliser les paramètres de ciblage à bon escient. Le but de cet article est simplement de partager une mise en garde sur ce « piège » de Google AdWords, et ainsi permettre aux annonceurs d’optimiser au maximum leur retour sur investissements.

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

Laissez un commentaire