La boîte à outils du spécialiste SEO – Version 2014

Les outils font partie du quotidien de tout spécialiste SEO. On les utilise non seulement dans une quête de productivité, mais également pour parfaire ses connaissances et repérer des indices qui mèneront à une enquête plus approfondie. Cependant, pour atteindre ces objectifs, il faut tout de même s’assurer de posséder les bons outils. J’ai eu l’honneur il y a plusieurs années de publier sur le blogue de mon ancienne agence DNCOM (maintenant acquise par Absolunet) un guide rassemblant les outils que j’utilise fréquemment dans mon travail, intitulé « la boîte à outils du spécialiste SEO ». Une version plus complète a ensuite suivi en 2012 sur ce blogue même, qui continue à être l’un des articles les plus consultés sur ce site. Maintenant, il est temps de mettre cet article à jour avec les outils SEO / marketing les plus utiles en ce moment, puisque la liste change constamment. Voici donc la boîte à outils du spécialiste SEO, version 2014. Afin d’en faciliter la lecture et par le fait même son utilisation, les outils seront répertoriés dans les 5 catégories suivantes. 1- Outils d’analyse et de recherche de mots-clés 2- Outils techniques 3- Outils analytiques 4- Outils de liens entrants 5- Outils d’analyse des concurrents Deux notes avant de poursuivre : 1- N’hésitez pas à ajouter vos propres suggestions d’outils dans les commentaires. 2- Également, ne vous gênez pas pour mentionner si vous désirez que j’approfondisse au courant d’un prochain article comment utiliser un de ces outils en particulier. Bonne lecture !

1. Outils d’analyse et de recherche de mots-clés

Les mots-clés demeurent au coeur de toute stratégie SEO. Il est important de savoir quels sont les termes de recherche utilisés par notre clientèle cible, en lien avec nos produits et services. Les outils suivants vous aideront dans un premier temps à identifier les mots-clés utilisés par vos internautes ciblés, avant de valider leurs indices de trafic et de concurrence.

Google Keyword Tool Planner

Probablement l’outil le plus connu sur cette liste, le planificateur de mots-clés de Google est un outil très puissant pour analyser le volume ainsi que la concurrence associée à un mot-clé précis. L’outil est loin d’atteindre le consensus dans les cercles SEO, surtout depuis sa mise à jour en 2013. On lui reproche notamment de favoriser l’utilisation de Google AdWords et ainsi obstruer les données de mots-clés naturels. Malgré tout, aucun autre outil sur le marché n’offre une aussi grande profondeur au niveau de l’analyse des mots-clés, de leurs statistiques de trafic et de niveau de concurrence, sans oublier les suggestions de termes similaires. keyword-planner-3 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Utilisez les options de ciblage géographique pour connaître le potentiel d’un mot-clé selon une région précise, exemple selon la ville, code postal ou région de votre prospect.

Ubbersuggest

Ubbersuggest est un outil relativement peu connu, mais pouvant être fort utile. J’en ai d’ailleurs déjà glissé un mot à ce sujet récemment sur ce blogue. La principale utilité de l’outil est de puiser dans les suggestions de mots-clés similaires dans l’engin de recherche de Google, soit le fameux « Google suggest », afin de développer des idées de mots-clés et de contenus complémentaires à utiliser dans votre stratégie SEO. ubersuggest-mots-clés-3 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Suite à une recherche, copiez les listes de mots-clés intéressants, et exportez-les directement dans le planificateur de mots-clés de Google afin de connaître les indices de trafic et de concurrence associés aux termes retenus.

Google Trends

Un autre outil gratuit de Google, qui permet d’évaluer le niveau de popularité de certains termes précis. On l’utilise également pour comparer le potentiel entre deux mots-clés, du moins pour connaître lequel des deux semble le plus connu et utilisé par les internautes. google trends - 1 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Abonnez-vous à un mot-clé précis pour être alerté dès qu’une nouvelle d’importance se produit en lien avec votre sujet. Cela peut vous donner une longueur d’avance pour répondre à la tendance, par exemple en créant un contenu spécifique qui adresse la source de la nouvelle.

SEO Book Keyword Density Tool

Les mises à jour des Panda et Pingouin nous ont rappelée, voir dictée, l’importance de la prudence au sein de nos stratégies SEO. L’un des éléments d’ailleurs primordiaux à prendre en compte est la suroptimisation de nos contenus, soit répéter les mêmes mots-clés de façon abusive dans nos pages. En effet, si la densité des mots-clés au sein d’une page était un facteur positif au référencement dans les dernières années, il vaut mieux présentement de réduire celle-ci afin de ne pas attirer l’attention de Google sur votre intention de manipuler son algorithme. Voici pourquoi Keyword Density Tool de SEO Book doit avoir sa place dans votre assortiment d’outils : la principale qualité de cet outil est de scanner le contenu de votre site, et de vous indiquer si vous poussez trop la note au niveau de l’optimisation. Bref, un avertissement qui pourrait prévenir une potentielle intervention de Google. seobook keyword density Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil À l’inverse, n’hésitez pas à insérer le contenu de vos concurrents pour identifier les mots-clés proéminents, et ainsi avoir une idée des termes utilisés à l’intérieur de leur stratégie SEO.

2. Outils techniques

Aussi ingénieuse et efficace votre stratégie SEO peut être, aucune amélioration ne se produira tant et aussi longtemps que votre site ne répond pas aux critères d’accessibilité techniques de base. En effet, avant de commencer à penser aux stratégies de contenu et de liens entrants, il faut débuter par valider que les robots d’indexations accèdent sans problèmes à notre site. Les outils suivants ont donc pour utilité de vous aider à identifier dans un premier temps tous problèmes au niveau de l’indexation de votre site, ainsi que vous guider sur les actions à entreprendre pour résoudre un éventuel problème.

Google Webmaster Tools

GWT est désormais un outil indispensable pour le stratège SEO, avec toutes les fonctionnalités et outils que cette plateforme contient. On s’en sert pour analyser le référencement organique de son site, la qualité de ses balises ainsi que les liens entrants, mais surtout, pour identifier tout problème pouvant compliquer l’indexation de son site. Je connais beaucoup de spécialistes appartenant à la vieille école qui hésitent encore à ce jour à inscrire leur site sous GWT, puisque vous donnez ainsi libre accès à Google à des informations pouvant jouer contre vous, par exemple en associant un utilisateur avec les sites qu’ils possèdent. Comme cela, si un site est jugé coupable de blackhat, Google remontera presque automatiquement la liste des sites appartenant au même individu, créant ainsi une réaction en chaîne. Néanmoins, je le recommande fortement à tout gestionnaire en ligne qui administre des sites « clean » ou encore ceux de leurs clients, car si Google a de la difficulté à indexer votre site, le reste de vos stratégies devient alors secondaire. explorer comme google - 2 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Au niveau de l’accessibilité, la fonction « Explorer comme Google » est très utile pour identifier toute problématique technique.

Siteliner

Le contenu en double est l’une des préoccupations les plus courantes de cette ère du web. Des boutiques e-commerces aux sites B2B, peu de sites internet peuvent se vanter d’être à l’abri d’une situation de contenu dupliqué. Il faut faire preuve de vigilance, et ne pas hésiter à tester fréquemment son contenu afin de repérer rapidement toute problématique qui influencera directement votre potentiel de référencement. Un des outils les plus puissants à ce niveau est sans contredit Siteliner.com, qui même en dépit d’un statut de nouveau joueur dans le marché, est rapidement devenu un incontournable. En effet, l’outil mis au monde par les inventeurs de Copyscape.com est excellent pour repérer deux contenus dupliqués ou hautement similaires sur un même site. La version gratuite permet d’effectuer une seule analyse par site, par la suite, on bascule automatiquement vers le mode payant. siteliner-2 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Personnellement, je vous recommande de rouler l’outil sur une base récurrente, surtout si vous êtes actif au niveau des stratégies de contenu on-site. Ainsi, vous repérerez rapidement si deux de vos contenus ont un contenu dupliqué ou similaire.

Screaming Frog

Screaming Frog est un peu le couteau suisse du spécialiste SEO, tant son utilité s’applique à différents niveaux. On peut l’utiliser pour repérer des liens brisés sur un site, pour analyser l’état des balises titres/h1/descriptions, ou encore tout simplement pour répertorier l’ensemble des pages d’un site. Le prix demandé pour Screaming Frog est très raisonnable à £99 par année. Au nombre d’heures que vous pourrez économiser grâce à la versatilité de cet outil, il s’agit à coup sûr d’un investissement rentable. crawl-path-report Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Lancez Screaming Frog sur votre site internet, et consultez le rapport sur les balises. Avez-vous des balises titres en double, des balises descriptions manquantes ? Un outil parfait pour faciliter l’indexation des pages de votre site.

Google Page Speed

Bien au-delà des probables bénéfices SEO, la vitesse de chargement d’un site influencera la qualité de l’expérience en ligne offerte à vos visiteurs. Il est donc important de veiller à l’optimisation de celle-ci, en suivant de près sa performance sur une base continue. Les outils sont nombreux à ce sujet. J’aime bien Pingdom, mais Google Page Speed est un peu plus complet, principalement au niveau des recommandations. Il ne s’agit que d’entrer une URL dans l’outil, et on obtient presque immédiatement un score relatif à la vitesse de chargement, ainsi qu’une liste de recommandations de points à améliorer, classées en ordre de priorité. Un outil à garder de près dans vos favoris. page speed1 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil L’outil vous fournira également un score pour la vitesse de chargement de votre site sur appareil mobile. Et lorsque l’on connaît la popularité fulgurante du web mobile, inutile de souligner l’importance de compter sur un site optimisé à cet égard.

Xenu (Windows) et Integrit (Mac)

Xenu est possiblement l’outil SEO à la présentation visuelle la plus ordinaire. Cependant on ne l’aime pas pour son apparence, mais plutôt pour sa puissance à scanner un site au complet pour produire un rapport sur les liens brisés mentionnés dans vos pages. Integrity offre le même genre de travail, mais sur Mac OSX. Bref, si vous voulez vérifier rapidement si votre site comporte des erreurs 404, Xenu/Integrity remplira cette tâche sans problèmes. integrity Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Lancer l’outil sur un site externe, et repérer les liens brisés dans le contenu. Avertir une tierce personne sur la présence de liens brisés sur son site peut souvent s’agir d’une bonne façon de briser la glace avec un nouveau partenaire avec qui vous désirez bâtir une relation, ou simplement obtenir un lien vers votre site;-)

3. Outils analytiques

L’analyse des données est une compétence de plus en plus importante, principalement due au fait que nous avons maintenant à portée de main une tonne de statistiques, certaines capitales au succès de votre entreprise, mais la plupart impertinentes. Les outils analytiques doivent donc vous aider à répondre aux questions suivantes : quelles sont les statistiques en lien avec mes objectifs d’affaires, comment puis-je comprendre la nature de celles-ci, et surtout, comment en améliorer le rendement ? Voici donc des outils qui vous aideront à mieux comprendre les données en lien avec la performance de votre site.

Google Analytics

À tout seigneur tout honneur. Google Analytics est de loin la solution analytique la plus populaire sur le web, grâce à sa facilité d’utilisation, sa puissance d’analyse et ses nombreuses fonctionnalités avancées. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au moins 10 millions de webmestres utilisent Google Analytics (plus récent décompte en 2012, combien en 2014?), et plus que la moitié des entreprises en ligne se fient uniquement sur Google Analytics pour leur collecte de données. Le seul « hic » est qu’en utilisant Google Analytics, vous acceptez de partager avec Google vos données les plus intimes de votre site. Pire encore, si vous avez plusieurs sites internet reliés par le même identifiant, vous simplifiez la vie à Google si ce dernier décide d’enquêter sur votre cas. Bon, rien de trop grave dans la plupart des cas, mais j’ai des amis qui sont plutôt de nature paranoïaque qui évitent à tout prix d’utiliser une solution appartenant à Google. logo Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Pour utiliser Google Analytics au maximum, la maîtrise des segments est un élément essentiel. Ceux-ci nous permettent de focuser sur un sous-ensemble de trafic précis, par exemple les visiteurs les plus propices à accomplir l’un des objectifs de votre site internet.

Clicky

Clicky est la solution idéale pour ceux qui recherchent une alternative à Google Analytics. Simple, facile à naviguer et offre la possibilité de creuser dans les données. Le seul désavantage est son manque de profondeur et de fonctionnalités avancées comme son rival Google Analytics. Cependant, Clicky est parfait pour ceux qui ne veulent pas partager l’existence de leur site avec Google. clicky-spy-feature Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Un point positif de Clicky : la possibilité de connaître l’adresse IP de vos visiteurs, un élément que Google a toujours refusé d’inclure dans GA. Ainsi, on peut connaître le comportement précis d’un visiteur en particulier, exemple son nombre de visites sur votre site, ainsi que les pages consultées.

Dash This

Un produit 100% québécois qui gagne à être connu. Je m’en suis servi sur quelques mandats et j’ai toujours apprécié mon expérience. En bref, la raison d’être de Dash This est de créer des tableaux de bord personnalisés qui rassemblent au même endroit vos indicateurs de performance. La beauté de Dash This est que vous pouvez intégrer au sein d’un même tableau des bords des données provenant de différentes plateformes. Par exemple vos statistiques de conversions avec Google Analytics, les données de vos pages Facebook, performance de votre campagne courriel sur SurveyMonkey… la liste des applications pouvant être connectées à Dash This est longue. La courbe d’apprentissage sur l’utilisation de la plateforme pourra être un peu plus élevée pour certains, sinon on découvre des points de repère assez facilement. dash this Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Très utile pour les consultants et spécialistes en agence qui désirent impressionner leurs clients : Dash This offre une solution « white label », qui permet d’insérer son logo sur les rapports. Très utile pour fidéliser vos clients, tout en gardant le focus sur les objectifs essentiels.

4. Outils de liens entrants

L’acquisition de liens entrants est l’une des étapes les plus complexes au sein d’une stratégie SEO, et c’est probablement ce qui explique pourquoi les outils à ce sujet sont très nombreux. On note des outils pour chacune des phases: la découverte de nouveaux liens, l’étude du profil de ses concurrents, le _outreach_ avec les blogueurs et influenceurs… bref il y a un outil pour chaque niveau. On note également que la plupart des outils sur le marché sont maintenant payants. Auparavant, il était possible de mettre la main sur des outils gratuits et pouvant faire le travail de base, cependant le marché a tellement évolué que les solutions payantes prennent maintenant presque toute la place, avec une puissance d’opération et de cueillette de données qu’une solution gratuite ne peut évidemment pas atteindre. Je peux avouer avoir utilisé une tonne d’outils de liens entrants dans ma carrière. L’un des pièges qu’il faut justement éviter est de constamment vouloir essayer et tester le plus grand nombre d’outils possibles. Je vous recommande plutôt de sélectionner le moins d’outils possible qui répondent à vos objectifs, et avec lesquels vous êtes à l’aise de travailler. C’est la raison pour laquelle la liste qui suit est loin d’être exhaustive : il s’agit des outils que j’utilise presque tous les jours, et dont je recommande à tout stratège SEO à la recherche d’outils simples et efficaces.

Ahrefs

Il s’agit probablement de mon outil préféré dans cette catégorie. Ahrefs.com peut se définir comme un index des différentes relations de liens entrants sur le web. On l’utilise pour découvrir quel site fait un lien vers un site précis, par exemple le vôtre, ou encore celui de vos concurrents. On peut donc ensuite utiliser ces informations pour parfaire sa stratégie de liens entrants. Ahrefs offre un plan gratuit, mais extrêmement limité en terme de recherches et de rapports pouvant être accomplis. Le plan payant le moins dispendieux est à 79$/mois, ce qui pourra faire peur à plusieurs. Cependant si vous êtes impliqués dans des campagnes de liens entrants pour vos sites ou ceux de vos clients, il s’agit d’un outil essentiel qui facilitera votre travail. ahrefs Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Ahrefs.com possède une fonctionnalité qui permet de savoir les plus récents liens entrants découverts pointant vers un site récent. Très utile pour connaître les derniers liens acquis par vos concurrents, et ainsi analyser leurs stratégies en place.

MonitorBacklinks.com

D’abord présenté comme un outil de veille SEO, l’outil web MonitorBacklinks.com comporte plusieurs éléments très utiles pour le spécialiste SEO de l’ère moderne. Le suivi peut en effet se faire à plusieurs niveaux : suivre les mots-clés organiques d’un site, connaître les derniers liens pointant vers son site, et surtout, être alerté sur les récents liens entrants découverts et pointant vers le site de votre concurrent. Dans une optique de gain de temps, les rapports sur les récents liens entrants acquis par vos concurrents vous sont acheminés par courriel, ce qui fait que vous n’aurez même pas besoin de vous connecter à l’application. Vous n’avez qu’à configurer un suivi pour le site de votre choix, indiquer un ou des mots-clés pour le suivi organique, et le tour est joué, vous recevez une alerte courriel lorsque des nouveaux liens sont découverts. À 19,95$ par mois, je crois personnellement qu’il s’agit d’une bonne affaire, cependant je réalise qu’il ne s’agit pas d’un outil essentiel (du moins, pas au même titre que Ahrefs). Au minimum, la période d’essai de 30 jours vous donnera un bon aperçu du potentiel de cet outil. outil-3-monitorbacklinks-2 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Évidemment, le principal bénéfice de cet outil est de savoir rapidement les derniers liens entrants acquis par vos concurrents, afin de savoir si vous pouvez emprunter la même stratégie. Également, en effectuant le monitoring des liens vers votre propre site, il vous est possible de réagir très rapidement à toute nouvelle source, par exemple en remerciant celui/celle qui fait le lien, et voir si vous pouvez bonifier votre présence.

OpenLinkProfiler.org

Un peu moins complet que Ahrefs.com ou MajesticSEO, OpenLinkProfiler.org est une bonne alternative pour ceux possédant un budget limité. En effet, Open Link Profiler est gratuit pour le moment, et peut vous tracer un portrait assez précis des liens entrants pointant vers un site. La mission de Open Link Profiler : Indexer en priorité les liens les plus récents. Donc, le rapport de liens que vous recevrez sera classé en ordre de fraîcheur. Donc en résumé moins de liens en profondeur qu’avec Ahrefs, mais un meilleur portrait des liens nouvellement acquis. D’autres points forts de cet outil : le rapport sur les ancres de vos liens, les liens suspects et possiblement nuisibles à votre profil, et la possibilité de télécharger jusqu’à 100,000 liens pour une analyse approfondie. openlinkprofiler Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Les avantages liés à l’utilisation de OpenLinkProfiler.org sont nombreux. Je recommande de l’utiliser non seulement dans une optique de connaître les derniers liens pointant vers les sites de vos concurrents, mais également pour assurer la qualité de votre propre profil de liens entrants. On peut donc utiliser le rapport sur les liens néfastes, ce qui peut vous alerter rapidement si un lien de basse qualité ou d’apparence suspecte pointe vers votre site.

BuzzStream

À première vue, BuzzStream peut apparaître assez complexe. La raison est qu’il s’agit davantage d’une plateforme multifonctionnelle qu’un simple outil à vocation unique. Une description complète des utilités de BuzzStream nécessiterait donc un billet complet, cependant je tenais à l’inclure à cette liste puisque je crois fortement qu’il peut maximiser vos activités de liens entrants. BuzzStream est en résumé une plateforme qui vise à simplifier le processus complet de vos efforts de liens entrants. On s’en sert pour identifier et classer des sites sur lesquels on aimerait y insérer un lien, ainsi que pour ajouter les informations de contacts et profils 2.0 des gestionnaires de ces mêmes sites. Et comme un CRM, on peut organiser tous les échanges et contacts avec les gestionnaires, afin de non seulement assurer le suivi de chaque opportunité, mais surtout de maximiser vos chances de succès. Si vous travaillez sur des campagnes de liens entrants complexes dans des industries concurrentielles où la qualité des liens entrants prime sur la quantité, BuzzStream devient un allié de taille. Personnellement, je l’utilise principalement pour organiser les sites média sur lesquels je souhaite obtenir une visibilité. Ensuite, j’ajoute les noms des contacts de ces sites (BuzzStream est également drôlement bon pour les trouver pour vous), et ensuite, je commence à faire mes approches, lesquelles sont mesurées et suivies à travers la plateforme. Ainsi, j’améliore mes chances d’obtenir un lien chaque fois. Tel que mentionné ici-haut, cela prendrait un billet complet pour présenter en détail le fonctionnement de BuzzStream. Si vous êtes intéressé à un article complet sur l’utilisation de BuzzStream, simplement le mentionner dans les commentaires de cet article. BuzzStream est évidemment une plateforme payante, cependant demeure raisonnable à 29$/mois comme prix d’entrée. BuzzStream-Link-Building-Prospecting-Contact-and-Social-Profile Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil N’hésitez pas à télécharger l’extension pour Chrome BuzzMarker, qui permet de facilement faire le suivi sur n’importe quel site directement à partir de Chrome, où que vous soyez, exemple en train de faire de la prospection de sites partenaires dans les résultats de recherches de Google ;-)

5. Outils d’analyse des concurrents

L’analyse des concurrents est une discipline à part entière du SEO, qui vaut son pesant d’or. On peut en effet découvrir beaucoup d’informations précieuses simplement en analysant le site d’un concurrent ainsi que ses stratégies de contenu, ou encore son profil de liens entrants et ses différentes initiatives sur les médias sociaux. Cependant, encore faut-il apprendre à regarder au bon endroit, analyser les bons éléments et savoir ensuite quelle valeur en retirer. Les outils ici-bas, sans vous donner nécessairement la procédure complète des actions à suivre pour dominer votre concurrence, ont tout de même le mérite de vous donner des indices qui pourront au minimum vous inspirer, et ainsi contribuer à votre propre positionnement en ligne.

SEMrush

Tout comme BuzzStream, SEMrush est une application très complète qui mériterait un article approfondi, afin de pouvoir présenter ses multiples qualités. Au niveau de l’analyse des concurrents, on s’en sert pour analyser de prime abord la stratégie de mots-clés utilisée par un compétiteur. Vous n’avez qu’à entrer l’URL de votre concurrent, et vous êtes présenté une liste contenant les mots-clés organiques et payants sous lesquels l’URL en question obtient une bonne visibilité. Également, on peut effectuer la même démarche à l’inverse: on entre un mot-clé, et un tableau nous présente les principaux sites référencés sur ce terme, et ceux qui achètent de la publicité sous Google AdWords. Dans tous les cas, un excellent outil pour analyser votre compétition sous un mot-clé précis, avant de procéder à une analyse plus approfondie. semrush Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil La fonctionnalité « Domain vs Domain » vous permet de comparer deux sites au niveau de leur positionnement SEO, soit leur visibilité organique ainsi que les meilleurs mots-clés naturels. Très utile pour comparer vos forces et faiblesses, et savoir si vous manquez certaines opportunités de mots-clés.

ChangeDetection.com

Je parlais récemment de ChangeDetection.com dans mon article sur le blogue de MissSEO. Il s’agit d’un outil très simple à utiliser, qui a pour objectif d’épier les sites internet de vos concurrents, et être alerté dès qu’un changement important se produit. Par exemple, vous avez une boutique e-commerce, et la lutte est chaude dans votre marché pour acquérir et séduire les nouveaux clients. On peut donc vouloir ainsi se tenir au courant des promotions en vigueur chez nos concurrents, soit toutes stratégies utilisées pour convertir un visiteur en acheteur. On peut donc utiliser ChangeDetection.com pour suivre un/des concurrents, et donc être tenu au courant lorsque le contenu du site en question est modifié. Cela peut sembler quelque peu paranoïaque à première vue, cependant après un premier essai vous serez convaincu de son utilité ;-) outil-1-changedetection-2 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Les alertes courriel peuvent être configurées à un rythme journalier, hebdomadaire ou mensuel. À vous d’utiliser la fréquence qui vous convient.

BuzzSumo

Les médias sociaux ont largement influencé la façon dont nous gérons nos stratégies SEO, principalement au niveau du partage de contenu et des liens entrants que l’on peut ainsi obtenir. Il devient donc pertinent d’analyser la performance de vos concurrents au niveau du contenu partagé sous les médias sociaux, et ainsi s’inspirer de leurs bons coups, au bénéfice de votre propre stratégie. C’est pourquoi BuzzSumo est rapidement devenu l’un de mes outils préférés. On y insère le domaine d’un concurrent, et on reçoit une liste des pages du même site ayant été les plus partagées sur les réseaux sociaux. Comble du bonheur, on peut également savoir qui sont ces utilisateurs ayant diffusé la page en question, ce qui vous permet d’identifier quels pourraient être les utilisateurs influents dans votre industrie. outil-2-buzzsumo-1 Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Sous quels médias sociaux vos concurrents reçoivent le plus de succès ? Facebook, Google+, Pinterest ? BuzzSumo vous permet en effet de décortiquer les partages selon les différentes communautés, et ainsi vous aider à orienter vos propres stratégies de contenu selon la plateforme choisie.

Searchmetrics.com

La plateforme Searchmetrics.com a notamment réussi à faire parler d’elle pour ses excellents dossiers complets sur les sites perdants et ceux gagnants suite aux mises à jour de Google. L’utilisation principale de SearchMetrics consiste en effet à mesurer la visibilité organique d’un site dans le temps, par exemple dans les 6 derniers mois. On peut ainsi savoir si un concurrent éprouve présentement du succès avec sa stratégie SEO, par exemple si celle-ci s’améliore au fil du temps, ou à l’inverse, si un compétiteur pique présentement du nez en terme de visibilité. Le seul hic est que l’index de Searchmetrics.com est assez limité. Ce ne sont pas tous les sites qui sont suivis par l’application, seulement ceux de taille raisonnable. La bonne nouvelle est que l’index de SM est continuellement mis à jour, donc ce problème de limitation sera éventuellement réglé. search metrics Conseil pour maximiser l’utilisation de cet outil Lors de l’analyse d’un domaine, il est possible de choisir sous quel marché international baser votre étude, ce qui vous aide ainsi à connaître la portée du référencement international de votre concurrent.

Note à propos des outils pour analyser les concurrents

Vous aurez bien sûr compris que tous les outils de liens entrants mentionnés à la section #4 seront bien sûr très efficaces pour analyser vos concurrents, au niveau de leurs profils de liens entrants. À travers l’analyse de ceux-ci, vous pourrez également identifier leurs stratégies de contenus, leurs initiatives sur les médias sociaux, les partenariats en place, etc. Donc, n’hésitez pas à combiner les outils mentionnés dans cette liste pour deux tâches/besoins différents.

En terminant

Le lecteur averti aura remarqué l’absence d’outils portant sur le classement des mots-clés. La vérité est que j’utilise de moins en moins le classement des mots-clés organiques comme un indicateur de performance fiable, et cela pour deux raisons : 1) Les résultats de recherche sont de plus en plus personnalisés au comportement du chercheur (local, mobile, historique de recherche, etc.), ce qui fait que le top 10 de Google variera d’un utilisateur à l’autre. 2) Il est beaucoup plus productif (et rentable!) de mesurer la tendance du trafic organique d’un site dans son ensemble, et surtout concentrer son analyse sur l’impact du trafic organique sur l’atteinte des objectifs d’un site. Un premier rang sur un mot-clé naturel qui ne vous apporte aucune conversion n’a aucune valeur. Par contre, développer votre habilité à démontrer que vos efforts en SEO contribuent directement au succès de la présence internet de votre entreprise ou celle de votre client vous assurera de ne jamais manquer de travail. J’espère en terminant que les outils mentionnés dans cet article vous seront utiles, et vous aideront à être plus productif dans vos stratégies SEO. N’hésitez pas à suggérer vos propres outils dans les commentaires ici-bas, et surtout, si vous aimeriez que je développe en profondeur dans un prochain article l’utilisation d’un des outils ici-haut.

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

20 Comments

  1. superbe liste, merci.
    Pour la densité des mots clés, http://alyze.info/ est bien surtout que c’est un outil en français qui gère bien les « stop words », ce qui n’est pas le cas de l’outil de SEO Book.
    Sinon, une petite coquille sur « les suggestions de terme similaires » , il manque un s à termes ;-)
    Mathilde

    Répondre
      • alyze.info n’est en effet pas très connu. Je l’ai découvert « par hasard » il y a quelques semaines via un article de Laurent Bourrelly. Et je le trouve tout simplement fantastique. Il offre rapidement un bon aperçu de comment une page peut-être perçue par Google. Soit, cela permet de facilement voir ce qui est optimiser sur une page donnée pour un mot clé sur lequel on voudrait insister.

        Répondre
  2. Merci David pour cette mine d’informations !
    En tant que débutant SEO, je voudrais savoir comment faites-vous pour insérer dans votre site les Keywords récoltés (Ubber, etc.)? Je veux dire : les insérez-vous manuellement dans vos contenus? Ou bien il y a un moyen technique pour les insérer dans le code? J’ai un site en WordPress.

    Merci !

    Répondre
    • Salut Nicolas ! Merci de ta visite sur ce blogue. Au maximum, il faut éviter les insertions automatiques, car le SEO n’est plus une question de tricher les robots d’indexation comme dans les belles années, mais plus une question de pertinence. Tu dois donc voir à ce que les mots-clés retenus soient alignés avec le contenu existant de ton site de façon logique et pertinente. Personnellement, j’aime bien créer une liste de mes pages avec Excel, et simplement ajouter d’un à deux mots-clés ciblés vis-à-vis ces pages. On garde en tête que chaque page doit posséder ses propres mots-clés, et éviter de les doubler dans les pages de ton site.

      en espérant que cela réponde à ta questions :-)

      Répondre
  3. Hey vraiment super cette compilation d’outil SEO, beau travail ! Je partage avec plaisir :) Il y en a quelqu’uns que je ne connaissais pas et que je vais m’empresser de découvrir !

    Répondre

Laissez un commentaire

50 Shares
Share
Tweet
Share3
+147