Mesurer la performance de votre fiche locale avec une URL personnalisée

Le référencement local est sans contredit un sujet qui me passionne beaucoup, et dans lequel j’investis beaucoup d’énergie. Le marché de la recherche locale est rempli d’opportunités, en grande partie propulsées par la croissance en flèche du mobile. Mais malgré toute son importance, il peut être difficile de mesurer la visibilité locale d’une entreprise sur le web. Bien sûr, Google My Business fournit quelques statistiques, mais celles-ci sont assez rudimentaires. En tant que spécialiste du marketing en ligne, je désire savoir quelles actions font ces visiteurs sur mon site, et s’ils convertissent en vente, rendez-vous, ou quelque soit l’objectif. L’article d’aujourd’hui vise donc à répondre au besoin de plus en plus pressant de pouvoir mesurer avec précision la visibilité et performance de votre entreprise au niveau des recherches locales.

Utiliser les URL personnalisées pour suivre vos résultats

Presque tous vétérans du marketing en ligne sont familiers avec le principe de créer des URL personnalisées pour suivre la performance d’une campagne particulière, par exemple dans Google Analytics.

Pour les lecteurs moins familiers, en voici une rapide présentation.

Disons que vous avez une campagne par courriel en place, que vous gérez sur une base régulière. Dans ces courriels que vous envoyez à vos prospects, vous insérez des liens vers les pages de votre site, et en fonction de votre objectif, cela peut inclure des liens vers des produits, un formulaire à compléter ou tout simplement une page à consulter.

Le problème est que si vous utilisez les mêmes URL de votre site sans aucune personnalisation, Google Analytics ne pourra savoir que votre visiteur provient de votre infolettre, et ce même visiteur sera injustement attribué au trafic direct. Dans le cas où vous misez beaucoup sur votre campagne courriel, le fait de ne pas pouvoir mesurer avec précision la performance de vos infolettres représente un sérieux désavantage.

Heureusement, pour faciliter la création d’URL personnalisée, Google met à votre disposition le seul outil dont vous avez besoin, soit l’outil de création d’URL.  

Je ne rentrerai pas dans les détails de configuration, car les instructions sur la page de Google sont claires, cependant il y a trois champs minimum (en plus de votre URL) que vous devez remplir dans l’outil :

1. Source de la campagne

2. Support de la campagne

3. Nom de la campagne.

Lorsque votre utilisateur cliquera votre URL personnalisée dans votre courriel, les données personnalisées seront automatiquement intégrées dans Google Analytics et il vous sera facile d’attribuer la source du trafic.

Cette présentation complétée, passons maintenant aux choses sérieuses.

Mesurer l’utilisation de votre listing local

Certains d’entre vous auront déjà deviné la suite. Tel que je mentionnais en début d’article, notre objectif est de pouvoir mesurer avec précision la performance de votre fiche locale sur Google, ainsi que le comportement de ces visiteurs sur votre site.

Nous allons débuter par créer une URL personnalisée grâce à l’outil de Google, et ensuite tout simplement l’implanter dans votre fiche locale via Google My Business.

Étape 1 : Créer une URL personnalisée

Premièrement, accédez à l’outil de création d’URL, et complétez les champs afin d’être en mesure de pouvoir facilement identifier cette campagne dans Google Analytics.

Voici ce que je vous suggère pour les champs principaux :

url personnalisee locale

L’URL que vous devez maintenant utiliser est listée en bas de page de l’outil.

Comme je mentionnais, libre à vous d’utiliser les libellés que vous désirez, pourvu que vous sachiez que ceux-ci seront intégrés sous les mêmes dénominations dans Google Analytics.

Étape 2 : Modifier le lien dans votre fiche Google My Business

Deuxièmement, vous devez accéder à votre fiche locale sous Google My Business.

  1. Connectez-vous à votre compte sur Google My Business, et sélectionnez “gérer l’adresse” sous votre fiche locale.
  2. Cliquez ensuite sur modifier, accéder au champ « Site web » sous Coordonnées.
  3. Dans le champ “URL du site Web”, vous allez entrer l’URL générée par l’outil de création d’URL : 

mybusiness-locale

Cette étape complétée, cliquez sur “Enregistrer”.

Étape 3 : Lancer une recherche sur Google

Si vous avez bien suivi les étapes ci-haut, votre URL personnalisée devrait maintenant être en place sur votre fiche locale. Attendez quelques instants, et lancez une recherche sur Google pour faire apparaître votre listing local.

resultat google

Ainsi, comme on peut le constater, la nouvelle URL est déjà en place, ce qui fait que tout internaute cliquant sur le lien contenu dans votre fiche locale sera maintenant étiqueté comme une recherche locale, et non sous le très générique libellé “moteur de recherche”.

Le changement sera également effectif sous une recherche dans Google Map :

resultat google-2

Donc, quel est le résultat final ?

Sous Google Analytics, dans votre rapport « Campagne », vous aurez maintenant un nouvel ensemble de données, soit les visiteurs locaux, ou quelque soit la façon dont vous avez choisi de les étiqueter lors de la création de l’URL.

google-analytics-campaign

Ainsi, vous pourrez maintenant dissocier le trafic local des visiteurs organiques réguliers, et comparer versus les objectifs d’affaires de votre site. Si votre commerce compte grandement sur la recherche locale, cela peut vous aider à prendre des meilleures décisions pour améliorer votre stratégie en ligne.

Avant de mettre en place : utiliser des URL canoniques !

En terminant, un rapide conseil. N’hésitez pas à utiliser une URL canonique sur la page que vous dirigez votre campagne. Cela est pour éviter que Google soit tenté d’indexer votre nouvelle URL personnalisée, et ainsi créer un cas potentiel de contenu en double.

Par exemple, si vous référez vos visiteurs vers l’URL suivante :

http://www.votresite.com/?utm_source=Google&utm_medium=Recherche+locale&utm_campaign=Campagne+locale

Je vous recommande d’ajouter une balise <link rel= »canonical » href= »http://www.votresite.com » />, afin d’indiquer à Google que les deux URL sont en fait la même page.

Mieux vaut être prudent que de devoir régler un problème de contenu dupliqué ;-)

En espérant que cette astuce vous a plu. Bonne optimisation locale !

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

Laissez un commentaire