Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO signifie Search engine optimization, soit la pratique d’optimiser un site Internet dans le but d’en maximiser la visibilité sur les moteurs de recherche, et conséquemment d’en augmenter le trafic à partir des résultats de recherche.

Selon Google, plus de 200 critères ont une influence sur le SEO d’un site. Ces critères peuvent généralement être regroupés dans trois volets principaux, soit l’accessibilité technique, la qualité des contenus ainsi que la crédibilité externe.

Définition du SEO en 2017

Le SEO est une pratique qui évolue constamment, car elle doit s’adapter au comportement du chercheur en ligne. À ses débuts dans les années 2000, le SEO reposait sur des tactiques de spam telles que le bourrage de mots-clés dans une page (keyword stuffing) et les mots-clés cachés, avec l’intention de tromper la vigilance des robots d’exploration. On parle ici d’une ère Internet dominée par les Yahoo!, Altavista et autres moteurs de recherche et annuaires de l’époque. Ces derniers ne comptaient pas encore sur une technologie d’algorithme aussi puissante que Google, et l’arrivée du géant californien a complètement changé la donne.

Maintenant en 2017, le SEO se rapproche beaucoup plus d’une pratique marketing que d’une manipulation technique. Il faut porter attention à des facteurs authentiques  tel que l’appréciation des visiteurs pour votre contenu ainsi que le niveau d’engagement, sans oublier la crédibilité et popularité d’un site au sein de son industrie.

C’est d’ailleurs l’importance de répondre aux attentes du chercheur qui incite plusieurs référenceurs à renommer l’acronyme SEO pour «Search Experience Optimization», soit l’art d’optimiser l’expérience de recherche de l’internaute.

Cette proposition n’est pas sans logique, car l’objectif de Google a toujours consisté à présenter le meilleur résultat possible au chercheur. Si ce dernier n’est pas satisfait du résultat suggéré et juge son expérience insatisfaisante, Google possède les outils et les données pour ajuster son classement en conséquence.  

Cependant et malgré l’importance d’optimiser l’expérience du chercheur, il ne faut pas oublier que les robots d’exploration font toujours partie de l’équation, car votre contenu doit être tout d’abord indexable avant d’être référencé.

Pourquoi le SEO est important?

De nombreuses études démontrent que les 3 premiers résultats organiques récoltent la majorité des clics des utilisateurs des moteurs de recherche.

Ainsi, investir dans le référencement organique contribue à développer la visibilité de votre site sous les bons mots-clés, au-devant du bon utilisateur.

Également, malgré toute leur sophistication ainsi que la puissance de leur intelligence artificielle, les moteurs de recherche ne peuvent pas lire et comprendre une page Internet aussi facilement qu’un être humain. Par l’entremise de leur travail, les spécialistes SEO aident donc les moteurs de recherche à comprendre l’essence d’une page web, et comment celle-ci est utile pour ses utilisateurs.

Quelle est la différence entre le SEO et le référencement payant?

Contrairement aux solutions de référencement payant (SEM) tel que Google AdWords et Bing Adcenter, le référencement naturel vise l’obtention d’un trafic organique gratuit, à partir des résultats de recherche.

Les résultats de recherches des moteurs sont gérés par des algorithmes évaluant plusieurs centaines de facteurs pouvant influencer le référencement naturel, récompensant les sites comptant sur un contenu de qualité et répondant aux attentes du chercheur, tout en étant populaire dans leur marché.

Quels sont les avantages du SEO?

Le SEO comporte plusieurs avantages qui en font une tactique marketing extrêmement intéressante :

Trafic qualifié

le trafic généré par l’entremise des résultats naturels est hautement qualifié. Les visiteurs qui trouveront vos pages à partir d’une recherche de mots-clés ont généralement un besoin précis, devant être comblés rapidement.

Faible coût

Comparativement aux alternatives publicitaires, le référencement naturel est considéré abordable, puisque vous faites l’acquisition de visiteurs de façon naturelle, en utilisant vos contenus à titre de véhicule marketing.

Un investissement à long terme

Contrairement à une publicité, le SEO n’a pas de date d’expiration : les efforts que vous mettez en place aujourd’hui vous aideront à développer votre visibilité et renforcer votre positionnement à court, moyen et long terme.

Garder le plein contrôle

Un avantage notable du SEO est que celui-ci vous force à investir temps et efforts dans votre propre site web, hors de tout contrôle extérieur. Contrairement à Facebook, LinkedIn et autres plateformes tierces, investir dans le SEO vous permet de développer vos propres actifs, sans être dépendant, voir prisonnier, d’une plateforme qui dicte les règles du jeu selon ses propres intérêts.

Quels sont les désavantages du SEO?

Le SEO comporte aussi son lot d’inconvénients pouvant compliquer son efficacité :

Incertitude et difficulté à prédire les résultats

Le principal désavantage du SEO est son manque de prédictibilité. Hormis une liste de directives générales émises par Google, il n’existe aucune procédure officielle et reconnue par les moteurs de recherche quant au fonctionnement du SEO. La raison est simple : Google tiens secret de son algorithme afin d’éviter tout abus de la part des spécialistes SEO, ce qui signifie que vous devrez faire vos propres tests et erreurs pour savoir ce qui fonctionne réellement.

Investissements soutenus

Le SEO est un marathon et pas un sprint. Vous devrez continuellement investir des efforts pour améliorer votre visibilité, par exemple en publiant régulièrement des contenus de qualité et en travaillant sur des ententes de visibilité. Le fait d’interrompre vos efforts SEO vous place à la merci de vos concurrents, principalement ceux désirant vous surpasser.

Une visibilité de plus en plus réduite

Peut-être le plus grand danger guettant le référencement naturel est Google lui-même. Depuis les dernières années, Google a lentement mais sûrement diminué la visibilité des résultats naturels, donnant plus de place aux résultats verticaux : annonces AdWords, résultats locaux, actualités, vidéos, etc. Puisque Google ne génère pas de revenus sur les résultats organiques, il est donc normal qu’il tente de diminuer la visibilité de ceux-ci, à l’avantage des annonces AdWords.

Malgré ces inconvénients, le SEO demeure l’un des meilleurs canaux d’acquisition de clientèle jamais inventée. Aucune autre tactique marketing ne peut vous donner une opportunité aussi qualifiée pour rejoindre un client potentiel à la recherche de votre produit ou service.  

Quelle est la différence entre black hat et white hat?

Il existe deux mentalités auxquelles adhèrent les spécialistes SEO : la pensée «black hat» ainsi que celle du «white hat».

La principale différence entre les black et white hat est au niveau des techniques et stratégies SEO utilisées.

Le black hat englobe les techniques SEO contrevenant aux directives des moteurs de recherche. Généralement, le black hat concentre ses énergies sur les moteurs de recherche et non les utilisateurs, en tentant de tromper la vigilance des robots d’exploration en exploitant les failles de l’algorithme.

Les techniques dites black hat incluent entre autres l’achat de lien dans un but SEO, les commentaires spam sur des blogues, le contenu volé et/ou plagié, stratégies de redirections, ou encore le cloaking. Toutes ces techniques sont fortement réprimandées par Google, et peuvent faire l’objet d’une punition, voir le retrait immédiat d’un site des résultats de recherche.

À l’inverse, les utilisateurs des moteurs de recherche sont au coeur des stratégies des spécialistes white hat. L’objectif est de répondre aux attentes des chercheurs, et à combler leurs besoins via la meilleure expérience possible. Cela inclut la création de contenus de qualité répondant aux attentes des utilisateurs, l’acquisition de liens entrants de façon naturelle ainsi que l’optimisation des balises afin de faciliter la compréhension des contenus.

Pourquoi l’attrait du black hat, même avec un degré de risque aussi élevé?

Tout simplement car les techniques black hat ont pour objectif d’exploiter les failles techniques des algorithmes. Le succès est plus rapide, et permet parfois un avantage compétitif à celui ou celle désirant surpasser sa concurrence.

Tout est dans la gestion du risque. Google est rarement clément, et accorde très rarement la chance de se reprendre.

Respecter les règles des moteurs de recherche et adhérer aux pratiques white hat demeure la mentalité la plus sûre à long terme, puisque vous développez la visibilité de votre site dans le pur respect des conditions des moteurs de recherche, en plaçant en priorité les intérêts des utilisateurs.

Comment réussir son référencement?

Selon les dires de Google, il existe au moins 200 facteurs pris en compte dans le calcul de l’algorithme. L’objectif de cet article n’est pas de faire une liste de tous ces facteurs, mais plutôt de présenter une vue d’ensemble sur les principaux volets.

Les facteurs influençant le SEO peuvent généralement être regroupés dans 3 catégories : les items techniques, la qualité du contenu ainsi que la popularité externe.

Les items techniques

Si vous êtes intéressé à implanter une stratégie SEO pour votre site, il est généralement recommandé de débuter par l’analyse de la structure technique de celui-ci, et vérifier que vos contenus sont accessibles et indexables pour les robots d’exploration.  

Cela inclut :

  • Un fichier sitemap.xml à jour et contenant seulement des URL actives (réponse 200).
  • Un temps de chargement optimal, surtout sur mobile.
  • Une expérience «mobile friendly».
  • Un fichier Robots.txt correctement configuré.
  • Assurer que la programmation du site ne bloque pas l’indexation du site.
  • Minimiser les URL brisées ainsi que les redirections permanentes.
  • Éviter les erreurs au niveau des réponses du serveur.
  • Assurer une navigation fluide et accessible, et non en JavaScript.
  • Assurer que chaque page possède ses propres balises titres optimisées.
  • Assurer l’absence de chaînes de redirection.
  • Assurer l’absence de contenu dupliqué, et/ou l’utilisation des URL canoniques.
  • Optimiser vos contenus avec les extraits enrichis.

La qualité du contenu

La qualité du contenu est un élément essentiel d’une stratégie SEO réussie. Suite à la validation de la structure technique du site, on se concentre sur la qualité des contenus, l’optimisation de ceux-ci, et l’expérience que vous offrez à vos visiteurs.

ll faut particulièrement…

  • Présenter un contenu de qualité répondant aux attentes des visiteurs.
  • Développer la profondeur des contenus, évitant de créer des pages légères ou trop similaires.
  • Optimiser vos contenus sous les mots-clés utilisés par votre clientèle.
  • Assurer que votre contenu répond aux questions de vos utilisateurs.
  • Utiliser des synonymes et termes similaires pour maximiser votre ciblage.
  • Éviter de cibler les mêmes mots-clés sur deux pages différentes.
  • Favoriser l’interaction et l’engagement de vos visiteurs avec votre site.

La popularité externe du site

Possiblement le facteur le plus important, la popularité externe d’un site englobe les éléments de liens entrants, de crédibilité et d’autorité, tels que perçus par les moteurs de recherche.

On retrouve dans cette liste :

  • L’historique et l’ancienneté du nom de domaine.
  • Recevoir des liens entrants en provenance de sites crédibles et reconnus, thématiques à son industrie.
  • L’indice de confiance de la page effectuant le lien vers votre site.
  • Le score PageRank de la page effectuant le lien.
  • Pointer les liens externes aux pages internes de son site, et non uniquement vers la page d’accueil.
  • Si possible, utilisez des ancres optimisées dans les liens externes, sans exagérer.
  • Viser l’obtention de liens de façon organique et éditoriale.

Cette liste n’est pas exhaustive, et ne représente qu’une partie des facteurs pris en compte par Google. Il est évidemment difficile de respecter et/ou appliquer l’ensemble des facteurs.

Cependant, un référencement optimal sur des mots-clés compétitifs passe inévitablement par une maîtrise des principaux éléments des volets techniques, contenus et popularité.

Conclusion – l’importance de suivre les mises à jour

L’un des côtés les plus intéressants du SEO est que celui-ci change constamment. Google doit en effet s’adapter au comportement changeant des utilisateurs de son moteur de recherche, et doit s’assurer de conserver sa pertinence. Les mises à jour de l’algorithme sont donc nombreuses et fréquentes, et le stratège SEO doit se tenir au courant de celles-ci afin de garder ses stratégies à jour.