Comment utiliser Google Webmaster Tools pour analyser ses mots-clés

La disparition des données de mots-clés organiques a évidemment porté un grand coup aux spécialistes SEO, principalement ceux qui utilisaient ces données pour peaufiner et revoir la performance de leurs stratégies SEO. Depuis l’arrivée du fameux « not provided », les spécialistes  ont dû revoir leur méthode de procéder, notamment en ce à qui trait à l’analyse de la performance SEO d’un site. L’un de ces outils maintenant devenus très utiles est Google Webmaster Tools, qui à travers sa suite très complète de fonctionnalités pour le webmestre d’aujourd’hui, offre une alternative intéressante pour étudier  le référencement d’un site, et sa présence sous les mots-clés dans les résultats organiques. Pourtant, cet outil est relativement peu discuté dans les communautés SEO, malgré le potentiel fort intéressant qu’il offre aux spécialistes en quête de données de mots-clés. Dans cet article, il sera question de Google Webmaster Tools, et comment l’utiliser pour analyser dans un premier temps la performance SEO de nos pages, et ensuite comment utiliser ces mêmes données pour améliorer notre stratégie.

Avant de commencer

L’unique prérequis est de bien sûr posséder un site Internet avec lequel vous avez relié Google Webmaster Tools. Pour ceux n’ayant pas encore complété cette étape, simplement ouvrir un compte sous Google.com/webmasters, et valider votre site avec l’un des différents moyens d’authentifications. Cela fait, on se connecte sous Google Webmaster Tools, et nous sommes maintenant prêts à consulter les statistiques relatives au référencement de votre site. Ceux qui utilisent régulièrement Google Webmaster Tools connaissent les nombreuses vertus de cette plateforme, soit la variété des rapports. Cependant dans le cadre de cet article nous nous intéresserons uniquement aux données en lien avec le classement du site dans les résultats de recherche de Google. Et à ce sujet, deux rapports de données intéresseront principalement les spécialistes en référencement :

Premier rapport : Les requêtes de recherche

Le premier tableau concerne les requêtes de recherche, soit les données propres à la présence de votre site dans les résultats de recherche de Google. À partir de la page d’accueil de la plateforme, on navigue au rapport « Trafic de recherche », et au sous-menu « requêtes de recherche ».  L’écran principal vous présentera un tableau illustrant trois données principales : google webmaster tools - 1
  • Requêtes : Le nombre de mots-clés différents pour lesquels votre site est apparu dans les résultats de recherche de Google pour la période donnée.
  • Impressions : Le nombre de fois au total que votre site est apparu dans les résultats de recherche.
  • Clics : Finalement, la donnée « clics » indique le nombre d’utilisateurs ayant cliqué votre lien dans les résultats de recherche.
Comment ces données vous sont utiles ? Premièrement, un nombre élevé de requêtes indique une visibilité organique diversifiée sous un plus grand nombre de mots-clés, donc une indication du niveau de référencement de vos pages internes, principalement. Également, on peut valider dans ce tableau si votre site apparaît pour les mots-clés que vous tentez de cibler. Une hausse des impressions, quant à elle, signifie que votre site apparaît principalement dans les premiers résultats de recherche, puisque les chercheurs accèdent rarement à la deuxième page de résultats.  Cela vous indique que vos pages se classent de mieux en mieux, et un bon signe quant à la stratégie SEO que vous avez mise en place. Finalement, les données représentent tout simplement le nombre de clics que vos efforts SEO génèrent : une optimisation parfaite de vos pages (combinée à des efforts hors site, bien sûr) mènera à un classement avantageux dans les résultats de recherche, ce qui augmentera le nombre de clics vers les pages de votre site. Suivi dans le temps, ce rapport de données vous indique clairement si votre stratégie s’améliore (nombre plus élevé de requêtes différentes sur les mots-clés que vous visez, hausse des impressions, etc.) ou si les résultats sont en pente descendante (baisse du nombre de clics). Un peu plus bas, vous avez en détail la performance des mots-clés naturels pour lesquels votre site se classe : google webmaster tools - 33 En plus des trois statistiques mentionnées plus haut, on découvre deux nouvelles données, soient le CTR (click through rate) et position moyenne. Le CTR indique le pourcentage de clic que vous obtenez sur votre lien organique, alors que la position moyenne indique votre classement sous le mot-clé précis. Un CRT bas peut désigner une META description à revoir, alors qu’on désirera augmenter la pertinence du texte accompagnant le résultat. Cependant, pour obtenir le clic, il faut également assurer d’obtenir une position avantageuse dans les résultats. La clé lorsque vous utilisez ce tableau, est de repérer les mots-clés prioritaires à votre stratégie, et d’analyser leur performance de façon individuelle. Personnellement, j’aime bien activer l’option « avec modifications », qui permet de constater les hausses/baisses associées à vos mots-clés : google webmaster tools - 4 Ainsi, on peut voir les mots-clés aux plus fortes variations, souvent en lien avec nos plus récents efforts SEO (exemple : nouveaux contenus, optimisation de ceux-ci, stratégies de liens entrants agressives, etc.). Également important, vous pouvez cliquer sur un mot-clé précis, et vous obtiendrez une liste des pages de destination qui génèrent des impressions organiques pour le mot-clé en question : google webmaster tools - 3 On utilise ces données pour découvrir les mots-clés associés à vos pages indexées, et ainsi si un ajustement est nécessaire, par exemple dans le cas où le mot-clé anticipé n’obtient pas le succès escompté. Intéressant n’est-ce pas ? Nous sommes maintenant prêts à passer au deuxième tableau de données, soit les pages qui récoltent le plus de succès au niveau du référencement naturel de votre site.

Deuxième rapport : Les pages les plus populaires

Maintenant que nous connaissons les mots-clés sous lesquels notre site se démarque, il devient également intéressant de savoir, au-delà de ces requêtes de recherche, quelles sont les pages de votre site qui génèrent le plus d’impressions dans les résultats de recherche de Google. Ainsi, en connectant les données de mots-clés à celles des pages les mieux référencées de votre site, on obtient l’équation complète qui vient tracer un portrait précis de la performance SEO de votre site. Pour accéder aux données des pages les plus populaires, on accède à l’onglet « Pages les plus populaires », tout juste à la droite des « requêtes de recherche ». google webmaster tools - 5 On accède ensuite au tableau suivant, soit une liste des URL de votre site qui performent bien individuellement au niveau SEO : google webmaster tools - 6 La statistique principale dans ce tableau est le nombre d’impressions générées par chacune des pages. En effet, un nombre élevé d’impressions peut signifier deux choses :
  • Votre page obtient un haut nombre d’impressions puisqu’elle cible des mots-clés à fort volume.
  • Ou encore, en accord avec le principe de la longue traîne, votre page obtient des impressions pour un nombre élevé de requêtes différentes.
Dans les deux cas, on comprend que vous avez un indice sur la pertinence de votre stratégie SEO pour ces pages, car plus elles reçoivent des impressions, meilleurs sont leurs visibilités et classements dans les résultats de Google. Finalement, on peut cliquer sur l’URL individuelle pour obtenir une liste des mots-clés ayant généré les impressions : google webmaster tools - 7 Ce tableau est à mon avis l’un des plus utiles de la plateforme GWT au complet : on obtient la liste des mots-clés ayant généré dans un premier temps l’apparition de l’URL dans les résultats, ainsi que le nombre de clics. Ce tableau est en effet le plus proche possible de pouvoir remplacer le « not provided ». Les mots-clés sont disponibles pour chacune de vos pages performantes au niveau SEO, et libre à vous maintenant d’analyser l’efficacité de vos stratégies on-site.

En résumé

En guise de conclusion, voici un récapitulatif des points les plus importants observés dans cet article : 1) Requêtes de recherche
  • Le nombre de requêtes indique la variété des termes sous lesquels votre site est apparu dans les résultats de recherche.
  • Les impressions indiquent le nombre de fois que votre site apparaît dans les résultats, soit un indice précis sur la qualité de votre stratégie SEO.
  • Les clics égalent le nombre de visiteurs reçus à partir des résultats de recherche naturelle.
  • On peut également connaître les mots-clés produisant les impressions, ainsi que les pages de votre site associées à ces requêtes.
2) Pages les plus populaires
  • Le rapport des pages populaires fonctionne à l’inverse du tableau des requêtes, soit la performance individuelle de chacune de vos pages dans les résultats de recherche.
  • L’un des rapports les plus utiles : sélectionner une URL pour connaître les mots-clés recherchés sous lesquels votre page reçoit des impressions.
Bien sûr, ces données ne remplaceront jamais la facilité avec laquelle il était possible de consulter le rapport de mots-clés naturels directement dans Google Analytics. Cette époque est malheureusement révolue, et il faut maintenant s’adapter. Les rapports de GWT partagés dans cet article  vous aideront à compenser au maximum les données perdues,  et mêmes, vous forceront à analyser un peu plus en profondeur, ce qui en retour, améliorera votre sens de l’analyse et vos compétences en SEO.  

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

4 Comments

  1. Je cherche un moyen d’exporter et de stocker automatiquement les données en provenance de GWT. Vous vous y prenez comment ? Vous exportez les data tous les mois ?

    Répondre

Laissez un commentaire