Présentation du nouveau Google Search Console : les rapports et fonctionnalités à connaître

L’année vient à peine de débuter que Google remet déjà un premier cadeau à la communauté des webmestres.

En effet, la nouvelle version de Google Search Console est présentement en phase de déploiement pour tous ses utilisateurs, après quelques mois d’attente où uniquement  certains chanceux avaient accès à la version bêta.

Vous devriez donc avoir reçu un message vous invitant à essayer la nouvelle version :

Pour ceux et celles qui ne l’ont pas encore reçu, il faut faire preuve d’un peu de patience supplémentaire, votre invitation ne devrait pas tarder.

Sans être révolutionnaire, cette mise à jour de Google Search Console est la bienvenue. Certaines nouvelles fonctionnalités ont été introduites, alors que des anciens rapports ont été rafraîchis.

Cet article aura pour objectif de présenter les nouveaux rapports disponibles dans la dernière version de Google Search Console, ainsi que des astuces pour en tirer le maximum d’informations pertinentes.

Les 3 nouveaux rapports de Google Search Console

À ce jour, la nouvelle version de Google Search Console compte 3 principaux rapports : Les rapports Performance, Couverture de l’index ainsi que les Améliorations.

On peut s’attendre à plus de fonctionnalités prochainement, mais pour l’instant ces 3 nouveautés sont à la base de la nouvelle plateforme de Google Search Console.

Nous aborderons chacun des rapports à tour de rôle, avant de suggérer des astuces pour utiliser les données au profit de vos stratégies SEO.

1 – Le rapport « Performance » (search performance)

Le rapport « Performance » est très similaire au rapport « Analyse de la recherche » de la version précédente, la principale différence étant l’accès à un plus grand historique de données, soit 16  mois contrairement aux 90 jours de la version précédente. Cette couverture élargie des données était d’ailleurs l’une des principales demandes des webmestres depuis plusieurs années.

Tout comme la version précédente, ce rapport partage les mots-clés naturels ayant été utilisés par vos utilisateurs. Les statistiques de clics, d’impressions, CTR moyen ainsi que la position moyenne de votre page vous donnent un aperçu clair et précis de la performance de vos pages lorsque celles-ci apparaissent dans les résultats de recherche. Les spécialistes SEO seront très contents de découvrir qu’il est encore plus facile de comparer des dates de données : À mon avis, ce seul changement valait le temps d’attente pour accéder à la nouvelle version de Google Search Console.

Astuces pour utiliser le nouveau rapport Performance :

Voici comment je vous recommande d’utiliser le nouveau rapport Performance :

  • Comparer deux périodes suite à une mise à jour de votre site : l’option de comparer les statistiques est maintenant beaucoup plus souple que la version précédente. Profitez-en pour analyser l’impact de vos dernières modifications sur votre site, par exemple suite à une refonte.
  • Identifier les opportunités de trafic : il est dorénavant beaucoup plus facile d’identifier les opportunités de trafic à votre portée. En choisissant le rapport « Pages », « CTR » et « Positions », vous pouvez consulter la performance des URL de votre site, selon leur taux de clics organiques. Le but est d’identifier les pages générant déjà un volume de trafic considérable, mais possédant des bas CTR. Cela signifie qu’avec une meilleure optimisation de ces pages (balise titre, balise meta description, rich snippet, etc.), vous pouvez augmenter votre taux de clics organiques, et par le fait même augmenter le trafic naturel.
  • Utiliser les filtres pour segmenter votre audience: La nouvelle version contient également des options de filtres améliorées. Simplement utiliser le menu des filtres pour choisir les paramètres à afficher dans le tableau :

Vous pouvez ainsi segmenter les données selon un ensemble de visiteurs précis.

Bien sûr, on espère que Google continuera à ajouter des options de filtrage dans ce rapport, ce qui nous permettra de cibler nos visiteurs avec plus de précisions.

2 – Le rapport « Couverture de l’index » (Index coverage report)

Le nouveau rapport « Couverture de l’index » indique la performance de l’indexation de votre site,  à l’image du précédent rapport intitulé « État de l’indexation ».

On note plusieurs nouveautés intéressantes et utiles pour l’analyse de l’indexation d’un site, par exemple :

  • Statut de l’indexation de votre site : Vous pouvez consulter la liste des URL présentement dans l’index de Google, et voir l’évolution du nombre de celles-ci.

  • Problématiques d’indexation : Les URL rencontrant des problématiques sont clairement indiquées. Vous pouvez cliquer sur une URL affichant une erreur et vous recevrez une liste d’actions (explorer comme Google, afficher dans les résultats, envoyer pour indexation, etc.) pour corriger le problème.

  • Corriger et soumettre votre URL : Fait utile, il est possible d’indiquer directement à  Google à travers la console que la problématique est corrigée, et que l’URL peut être révisée pour indexation.

Finalement, un lien de partage permet de donner accès à ce rapport directement, ce qui facilite le lien avec l’équipe de développement responsable du site.

Astuces pour utiliser le nouveau rapport Performance :

Voici comment je vous recommande d’utiliser le nouveau rapport Performance :

  • L’évolution du nombre de pages indexées : Est-ce que le nombre de pages indexées évolue ou diminue? Si la croissance est positive, votre stratégie SEO semble en bonne santé. Dans le cas contraire, il faut pouvoir en analyser les causes. Des pannes de serveur peuvent par exemple expliquer une chute soudaine de l’indexation de vos URL.

  • Le nombre d’URL indexée est-il représentatif de votre site? Si vous constatez que Google indexe plus d’URL que votre site en contient, cela peut indiquer des problèmes de contenus dupliqués ou un volume de pages générées anormalement, ou encore un possible cas de piratage

  • Simplifier votre maintenance SEO : La  plupart des mandats SEO avec une entente de suivi mensuel comportent un volet dédié à la maintenance SEO du site, soit d’assurer l’absence de problématiques techniques. Le nouveau rapport performance simplifie cette activité routinière, en vous présentant une liste problématique d’URL et les corrections nécessaires.

  • Utiliser les filtres pour analyser vos URL indexées: L’analyse des URL indexées peut également fournir des indices intéressants. Par exemple, vous pouvez analyser une section précise de votre site (ex. /guides/), et voir si cette même section est fréquemment explorée et indexée par Google.  Dans le cas où certaines URL ne sont pas explorées aussi fréquemment qu’elles le devraient, vous pouvez pousser votre étude plus loin et analyser la structure de navigation de votre site.

La clé est de continuellement surveiller l’évolution de l’état d’indexation de votre site, et agir rapidement dans le cas d’une nouvelle problématique.

3 – Les améliorations (AMP et offres d’emplois)

Le troisième rapport contient les recommandations d’améliorations. Présentement, deux volets sont inclus dans ce rapport, soit les recommandations à propos des URL en AMP, ainsi que les offres d’emplois sur votre site. Tout simplement, il est possible de faire le diagnostic d’une URL AMP problématique, et de la soumettre pour révision une fois corrigée. Dans le cas des offres d’emplois, Google vous indiquera également si des problématiques empêchent l’indexation de vos offres d’emplois. À noter qu’il faut utiliser le schema de données enrichies « job postings » pour cumuler des données et recevoir des recommandations d’améliorations visant vos offres d’emplois.

Astuces pour utiliser les recommandations d’améliorations:

  • Agir rapidement sur les problématiques : Le rapport d’améliorations contient une liste des URL problématiques,  pour l’instant les URL AMP ainsi que les offres d’emplois disponibles sur votre site. En appliquant les recommandations, vous améliorerez  l’indexation de ces deux éléments sur votre site.

  • Réévaluer vos URL AMP : Le rapport de feedback pour AMP est particulièrement intéressant. Suivant votre correction de la problématique, vous pouvez soumettre l’URL corrigée à travers la console, qui vous indiquera si le problème est bel et bien résolu, ou si celui-ci est au contraire toujours existant. Si vous misez présentement sur le AMP, vous devez suivre de très près ce rapport.

On peut se douter que le rapport d’améliorations devrait bientôt comprendre une liste beaucoup plus approfondie de recommandations, vis-à-vis un plus grand nombre d’éléments techniques de votre site, tels que les balises, contenus et autres. D’ici ce moment il faut garder un oeil sur l’évolution de ce rapport.

La suite – un sondage sur les prochains rapports à ajouter

Cette nouvelle version de Google Search Console est fort intéressante, même si l’instant les options de rapport demeurent plutôt limitées. Il faut espérer que Google y ajoutera rapidement de nouvelles fonctionnalités. D’ailleurs un sondage propulsé par l’équipe de Google est présentement en circulation, et demandant l’avis des webmestres sur les prochaines fonctionnalités à ajouter au rapport. Je vous invite à compléter ce sondage, et à surveiller votre console pour les prochaines nouveautés.

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez­-vous à l’infolettre DCHQ afin de recevoir en primeur les derniers articles de ce blogue.

Laissez un commentaire